16/05/2011

Midnight in Paris



Le dernier Woody Allen est une petite friandise. Qu'il est bon de voir Owen Wilson à nouveau dans un film de qualité, jouer les névrosés avec sa diction si particulière qui prend des accents "Allenien. Si les thèmes explorés sont chers à Monsieur Woody et si le film manque peut être d'une structure moins linéaire et avait matière à plus de blagues, il n'en reste pas moins un délicieux petit plaisir. 

2 commentaires:

nunila a dit…

Du bon Woody effectivement et ton dessin retranscrit bien l'ambiance du film :)

Aurélie Desfour a dit…

J'adore la compo du dessin ! Bravo :)